FR

Histoires d’espèces

Jeudi 18 novembre 2021
Auditorium Cité internationale des arts
18 rue de l’Hôtel de Ville 75004 Paris
19h00 – 21h30

Sommaire :

Participants

France Cadet - Leçons de choses 2.0

Leçons de choses 2.0

Pedigree of Man VS Pedigree of AI © France Cadet

Sur un ensemble de cartes scolaires qui ont vocation à enseigner la botanique, la zoologie ou encore l’instruction civique, France Cadet vient apposer des modifications avec des encres invisibles UV, mettant en lumière les rapides mutations de notre monde. Le public est amené à se munir d’une lampe torche UV, et tel un explorateur des temps modernes, il accède à une vision contemporaine de ces préceptes, une version actualisée de ces leçons de choses d’antan et les changements de paradigmes qui en découlent. Sur ce même principe France Cadet réalise une galerie d’espèces disparues qui souligne la diminution de la biodiversité, une série de planches anatomiques traditionnelles où seul le nom latin du taxon apparait, l’animal invisible à l’œil nu semble avoir disparu. Puis elle propose une galerie de portraits de personnages historiques ayant affronté la machine, notamment dans des jeux de réflexion comme les échecs ou le jeu de go. Ces photographies noir et blanc sont augmentées des programmes invisibles qui constituent leurs adversaires.
Enfin une série d’autoportraits de l’artiste révèle l’omniprésence des algorithmes. Elle dépeint une société actuelle hyper connectée, un monde de contrôle délégué à la machine, dévoilant les prouesses et les déboires de l’IA au service de la surveillance humaine.

France Cadet

France Cadet, née en 1971, est une artiste française de l’hybridation art-science qui explore la robotique et les nouveaux medias. De sa formation en biologie elle en a gardé un goût pour l’anatomie. Ni technophobe, ni technophile, elle questionne le rapport que nous entretenons avec la technologie. Elle s’intéresse aux mutations technologiques de notre monde, à notre devenir cyborg, notre fusion avec la machine.
Son travail aborde de façon ironique diverses questions de la science qui font débat, révélant nos peurs actuelles sur les biotechnologies et l’intelligence artificielle. Elle explore parodiquement la relation de l’homme à l’animal et de l’humain à l’androïde, en jouant sur la frontière, de plus en plus poreuse, entre le naturel et l’artificiel. France Cadet dirige l’atelier robotique au sein de l’école Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, et a enseigné à la School of the Art Institute of Chicago. Ses œuvres ont été récompensées par VIDA 6.0 (Madrid, 2003) et les Digital Stadium Awards (Tokyo, 2004). Elles figurent dans la collection du MEIAC (Badajoz, 2006).

www.francecadet.com

Frédéric Deslias, Norbert Merjagnan - #COLONIE.S.

#COLONIE.S Utopie d'une civilisation exoplanétaire et biocompatible

#COLONIE.S © Deslias, Merjagnan

Issu de la collaboration entre un metteur en scène et artiste numérique, un auteur de science fiction, une comédienne et des chercheurs et étudiants de l’ENS Paris-Saclay, #COLONIE.S est un spectacle arts/sciences nomades et in situ qui extrapole dans nos imaginaires des problématiques, images, technologies et données contemporaines de la recherche spatiale.
Il rejoint les problématiques des Astronautes Autonomes : Comment aujourd’hui pouvons-nous nous affranchir des grands groupes politiques, gouvernementaux ou industriels (NASA, ESA, SpaceX etc.) et de nous-même, sur un mode Do It Yourself, gravir l’Espace, éprouver ses lois, et défricher de nouveaux territoires extra-terrestres ?
Parcours public, expérience immersive, réalité augmentée, #COLONIE.S est le 2e chapitre d’une œuvre au long court portée sur l’Espace, un spectacle hors-normes dans l’espace public qui change le regard sur notre planète à la lumière de l’exobiologie et des exoplanètes. Création janvier 2021.

Frédéric Deslias

Né en 1978, Frédéric Deslias suit des études d’électronique puis intègre l’université de Caen en Arts du Spectacle où il fonde Le Clair Obscur qu’il dirige depuis 2002. Il y est repéré, formé et accompagné par le CDN de Normandie sous la direction d’Eric Lacascade, puis par le Workcenter de Jerzy Grotowski dans le cadre du programme Tracing Road Across. Musicien et sound designer, il compose et arrange pour le théâtre, la danse et le cinéma durant une quinzaine d’années pour se consacrer ensuite à ses activités propres, son travail s’oriente alors vers les arts prospectifs, numériques ou immersifs, les relations entre les arts, les sciences et les technologies. Son travail au sein du Clair Obscur est reconnu sur un plan national et international. Diffusé dans le Cadre de la Biennale NéMO (#Softlove, Les Furtifs), primé pour HERMSELF (Grand Prix de la Création Danse et Arts Numériques au festival Les Bains Numériques (FR) en 2011), et SleepingBeauty (Arts and Mobility Awards – Transcultures (BE) en 2013).
www.leclairobscur.net

Norbert Merjagnan

Norbert Merjagnan est un écrivain de Science-Fiction. Ses romans abordent un futur âpre et lointain qui déplie les singularités (cf. Les Tours de Samarante, Treis Altitude Zéro, série publiée par les éditions Denoël et Folio SF). L’anticipation est à ses yeux autant un véhicule d’exploration des possibles qu’une voie d’engagement, d’émancipation et de recherche. Entre deux textes, Norbert travaille avec son compère Alain Damasio comme dialoguiste pour le jeu vidéo (Remember me), scénariste pour le cinéma (Windwalkers) ou autres projets transmedias (Fusion), conférencier et commissaire d’exposition (Biennale du design 2017 de Saint-Étienne : Extravaillance- Working Dead). Il collabore actuellement avec Pierre Cattan à la création d’Osmose, récit générationnel d’anticipation « white mirror » pour nouveaux media numériques (bande défilée).
Diplômé de Sciences-Po Grenoble et d’un DEA de droit public, il fut banquier au siège d’un grand établissement parisien, spécialiste e-business et conseiller en innovation.
Norbert collabore au sein de la maison d’édition de transfictions La Volte, dont il est l’un des principaux associés. Membre du collectif Zanzibar (pour la désincarcération du futur), il vit aujourd’hui à Paris.
http://www.zanzibar.zone
http://lavolte.net/

Vidéos

Galerie

Partenaires

Programme créé par Leonardo/ISAST, LASER (Leonardo Art Science Evening Rendez-vous) est un partage d’expériences autour de projets art-science dans des rencontres semi-formelles, hors du cadre institutionnel.

Rencontre LASER Paris co-organisée par Leonardo/Olats et La Diagonale Paris-Saclay, en partenariat avec la Cité internationale des arts, l’équipe de recherche TEAMeD de l’Université Paris 8 Vincennes- Saint-Denis et l’Ecole Universitaire de Recherche ArTeC, avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso (https://www.fondationcarasso.org/) et le programme Investissements d’Avenir.