Leonardo On-Line, the website 
of Leonardo/ISAST  Leonardo, the Journal of the International 
Society for the Arts, Sciences and Technology  Leonardo Music 
Journal  Leonardo Electronic 
Almanac: monthly coverage of Internet news and digital media culture  Book Series: 
innovative discourse on art, science and technology topics by 
artists, scientists, researchers and scholars Leonardo Reviews: scholarly reviews of books, exhibitions, CDs, 
journals and conferences  OLATS, 
l'Observatoire Leonardo des Arts et des Technosciences: key works, 
artists, ideas and studies in the field  Leonardo / Activities and Projects  Leonardo / About Us   
 

PIONNIERS ET PRECURSEURS > OSKAR SALA > LE MIXTURTRAUTONIUM
   



Le Mixturtrautonium


Le Trautonium


Le Trautonium
archive © Deutsches Museum

Le Trautonium, construit entre 1928 et 1930 par le Docteur Friedrich Trautwein, est un instrument monophonique utilisant le principe de la synthèse soustractive. L’instrument possède un accès manuel constitué d’un rail métallique pouvant tourner sur son axe et dans lequel est tendue une corde. Ce rail est muni de repères correspondant à l'échelle chromatique et la corde est en boyau enrobé d’un fil de résistance. Le jeu se fait en appuyant sur la corde qui entre en contact avec le rail et ferme le circuit électrique. L’instrument produit alors une onde en dent-de-scie à partir de lampes au néon de bas voltage. Cette onde, riche en harmonique, peut être modifiée par des filtres harmoniques sélectionnables en appuyant sur des boutons afin d’obtenir des timbres différents. Un bouton peut également transposer le clavier sur 3 octaves. Le volume est ajusté avec une pédale.

Oskar Sala collabore à la construction du Trautonium dès 1930. Une centaine d’exemplaires de ce premier modèle furent fabriqués par Telefunken entre 1934 et 1935 sous le nom de Volkstrautonium.


Le Rundfunk-Trautonium et le Konzerttrautonium

A partir du Rundfunk-Trautonium, c’est-à-dire du Radio-Trautonium, Oskar Sala reprend le développement de l’instrument. Le Rundfunk-Trautonium, construit en 1935, possède un deuxième clavier et une deuxième pédale correspondante. Oskar Sala y ajoute aussi une série de clés permettant de régler le contact de la corde et du rail avec beaucoup de précision. Ces clés sont ajustables sur les hauteurs désirées et offrent donc la possibilité d’accorder l'instrument selon des tempéraments différents. L’unique exemplaire du Rundfunk-Trautonium de même que le Quartett-Trautonium qu’Oskar Sala construira pour les russes après la seconde guerre mondiale furent perdus.

Le Konzerttrautonium sera la version portable du Trautonium construite en 1938. C’est avec cet instrument qu’Oskar Sala parcourra l’Europe lors de ses nombreux concerts jusqu’à la réalisation du Mixturtrautonium.


Le Mixturtrautonium


Le Mixturtrautonium
photographie : Hans-Joachim Becker
archive © Deutsches Museum
 
détail du Mixturtrautonium
archive © Marc Battier


En 1952, Oskar Sala invente un nouveau circuit constitué de 4 générateurs auxiliaires synchronisés par le générateur principal et permettant d’avoir une véritable polyphonie. Il ajoute aussi à l’instrument des contacts sur les pédales afin d’accéder à 3 types de filtrage en déplaçant le pied latéralement.

Sur l’instrument des années 50, différents contrôles permettaient de changer le timbre produit par l’instrument : un filtre résonant, 4 filtres par manuel et générateur d’enveloppe couplée à un LFO. Oskar Sala a même pensé ajouter un contrôleur par le souffle comme dans certains synthétiseurs actuels.

En 1988, trois professeurs et leurs étudiants de l’Université de Berlin réalisent une version de ce Mixturtrautonium à partir de circuits électroniques. Il devient le Mixturtrautonium nach Oskar Sala. Cet instrument utilise aussi un système de résistances liquides sur le clavier et les pédales permettant un réglage de l’accord et un contrôle de l’amplitude excellents.


Le Mixturtrautonium
archive © Marc Battier




© Pierre Couprie & Leonardo/OLATS, juillet 2002


Nos rubriques :

 

   



[ S'informer ]   [ Recherche ]    [ Commander ]    [ Statistiques ]    [ Accueil ]


Copyright Association Leonardo/OLATS © 1997
pour toute re-publication de cette page, merci de contacter Annick Bureaud <info@olats.org>
pour les problèmes concernant le site, notre webmaster <webmaster@olats.org>
Leonardo is a federally registered trademark of Leonardo/ISAST -
Leonardo est une marque déposée de Leonardo/ISAST, selon la loi fédérale des Etats-Unis d'Amérique.