Leonardo On-Line, the website 
of Leonardo/ISAST  Leonardo, the Journal of the International 
Society for the Arts, Sciences and Technology  Leonardo Music 
Journal  Leonardo Electronic 
Almanac: monthly coverage of Internet news and digital media culture  Book Series: 
innovative discourse on art, science and technology topics by 
artists, scientists, researchers and scholars Leonardo Reviews: scholarly reviews of books, exhibitions, CDs, 
journals and conferences  OLATS, 
l'Observatoire Leonardo des Arts et des Technosciences: key works, 
artists, ideas and studies in the field  Leonardo / Activities and Projects  Leonardo / About Us   
 

PIONNIERS ET PRECURSEURS > OSKAR SALA > BIOGRAPHIE
   



Biographie


1910 18 juillet : naissance à Greiz, près de Zwickau en Thuringe, où il apprend le piano et l’orgue
1929 arrive à Berlin pour étudier le piano et la composition avec Paul Hindemith à l’Académie Musicale
1930 rencontre avec Friedrich Trautwein 1, récent inventeur du Trautonium, au Centre Expérimental de la Radio 2. Il l’aidera à améliorer le prototype.

joue le Trautonium lors de sa première démonstration en public

créé avec Paul Hindemith et Rudolph Schmidt le Triostucke d’Hindemith

démonstration du Trautonium devant Arnold Schöenberg

1931 créé le Konzertsuck fur Trautonium mit Begleitung des Streichorchesters d’Hindemith
1932-1936 études de sciences à l’Université de Berlin
1932 fait partie de l’Electronic Orchestra dans lequel il tient la partie de Trautonium
1934-1935 Telekunken construit une centaine de Trautonium sous le nom Volkstrautonium
1935 fabrique le Rundfunk-Trautonium (Radio-Trautonium) pour le Centre Expérimental de la Radio de Berlin
1937 2 Capricen
1938 développe une version portable du Trautonium afin de pouvoir jouer en concert en dehors de la radio : le Konzerttrautonium (Concert-Trautonium)

tournée européenne de Budapest à Florence d’une vingtaine de concerts avec le Konzerttrautonium, il créé notamment le Konzert für Trautonium und Orchester de Harald Genzmer

1940 créé la Fantaisie Sonate für Trautonium de Haral Genzmer à Berlin

joue le Konzert für Trautonium und Orchester de Haral Genzmer à la Philharmonie de Berlin avec l’Orchestre Philharmonique

1942 joue la partie de gong japonais de Japanisch Festmusik de et dirigé par Richard Strauss sur le Konzerttrautonium avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin

joue sur le Konzerttrautonium la partie d’Onde Martenot dans Jeanne au bûcher d’Arthur Honegger à Rome (il continuera jusqu’en 1962)

1944 combat sur le front Est

après la guerre, joue les cloches du 3° acte de Parsifal de Wagner à Berlin et Bayreuth

1948 Faust I
1952 Fanfare

invente de Mixturtrautonium

s’investie complètement comme interprète virtuose du Mixturtrautonium

1953 Concertino für MTR und elektrischem Fantasieorchester

Konzertante Variationen

compose la musique du film Verzauberter Niederrhein de Willy Zielke 3

invente un nouveau circuit qui résout les problèmes d’accord des harmoniques sur le Mixturtrautonium

commence à composer sur le Mixturtrautonium

1954 Konzert fur MTR und elektronischem Schlagwerk

Musik fur elektrisches Orchester

Musik für elektronisches Schlagwerk

Scherzo-Etude

1955 Intermezzo

Tanzstücke für MTR und die Orchester

Elektronische Tanzsuite (Concertando, Expressivo, Giocoso, Strepitoso, Furioso)

1956 compose la musique du film Verlorene Freiheit de Willy Zielke
1957 compose pour l’Association pour le film artistique de Munich la musique du film Schöpfung ohne Ende
1958 créé son propre studio à Charlottenberg, dans la banlieue de Berlin

compose la musique des films Aluminium, Portrait eines Metalls de Willi Zielke et Gefahr Nordwest de Peter Moechlin

1959 compose la musique de la trilogie documentaire sur la Vallée des Rois de Herbert Lauder (Gold der Pharaonen, Im Tal der Künstler, Senedjems Weg ins Paradies) et d'un documentaire pour BASF : Das magische Band
1960 compose la musique du documentaire Stahl, Thema mit Variationen de Hugo Niebeling (ce film obtient le Grand Prix de Rouen la même année)

création de la musique de ballet Paean composée avec Remi Gassmann pour la chorégraphe Tatjana Gsovsky

1961 Intermezzo
1962 compose la musique du film Der Fächer pour BASF
1963 réalise sous la direction de Bernard Herrmann les sons des oiseaux de The Birds de Hitchcock

compose la musique du film A fleur d’eau de Alexander Seiler et Rob Guant pour le Centre touristique suisse (ce film obtient la Palme d’or au Festival de Cannes pour le meilleur court métrage)

1965 Kompositionen für MTR
1967 2 Improvisationen
1969 Resonanzen in 3 Sätzen (Fugato, Coneertando, Ostinato)

Suite für MTR & elektronisches Sehlagwerk (Tanzstück, agitato, in leichtem Marsch-Rhythmus)

Meditation, Interludium, Improvisation

1971 Stereomusik für elektrisches Orchester
1974 6 Capricen für elektronisches Orchester
1976 compose la musique et participe à la réalisation avec Manfred Durniok du film Eine Reise zum Mond
1987 Elektronische Impressionen

obtient le Filmband in Gold pour son œuvre musicale électronique

1988 reçoit le Mixturtrautonium nach Oskar Sala, version amélioré du Mixturtrautonium et réalisé par des professeurs (Borowicz, Zahn et Rudolph) et leurs étudiants de l’Université de Berlin.
1989 Fantasie-suite in drei Sätzen für Mixturtrautonium solo
1990 Largo à Hermann Scherchen
1991 Caprice Espressivo

Caprice Rubato

Variationen üher ein Thema aus der Caprice Rubato

1995 6 Capricen für Mixturtrautonium Solo

Chanson é!ectronique

Musique stereo pour orchestre electronique

donne le Mixturtrautonium original au musée allemand des technologies contemporaines de Bonn

1999 accompagne l’éclipse totale avec le Mixturtrautonium sur un système de diffusion à 6 voix au château de Karlsruhe
2002 décède le 26 février à Berlin



1 - Friedrich Trautwein est né à Würzburg en 1888 et décéde à Düsseldorf en 1956. Au début des années 30, il travaille au Centre Expérimental de la Radio de Berlin comme conférencier, puis, en 1935, il y devient professeur d’acoustique musicale. Il construit un Clavecin amplifié en 1936 et des Cloches électroniques en 1947. Après la deuxième guerre mondiale, Trautwein travaille à Paris dans la recherche sur les avions. Il fonde en 1950 une école d’ingénieur en prise de son à Düsseldorf. En 1952, il construit son dernier instrument : le Monocorde électronique.

2 - Le Centre Expérimental de la Radio de Berlin était logé dans l’Académie Musicale. Cette proximité permis à des musiciens et des ingénieurs d’imaginer de nouvelles approches de la musique et de nouveaux instruments. Le Trautonium est né de ces recherches.

3 - Concernant la filmographie : nous avons n’inclus que les films considérés par Oskar Sala comme étant les principaux (pour une liste exhausitive, voir dans Badge, Peter, Oskar Sala : Pionier der elektronischen Musik, Düsseldorf , Peter Badge, Peter Frieß - Satzwerk:Verlag, 2000, livre de 120 pp. et CD-Rom Mac et PC).


© Pierre Couprie & Leonardo/OLATS, juillet 2002


Nos rubriques :

 

   



[ S'informer ]   [ Recherche ]    [ Commander ]    [ Statistiques ]    [ Accueil ]


Copyright Association Leonardo/OLATS © 1997
pour toute re-publication de cette page, merci de contacter Annick Bureaud <info@olats.org>
pour les problèmes concernant le site, notre webmaster <webmaster@olats.org>
Leonardo is a federally registered trademark of Leonardo/ISAST -
Leonardo est une marque déposée de Leonardo/ISAST, selon la loi fédérale des Etats-Unis d'Amérique.