Leonardo On-Line, the website 
of Leonardo/ISAST  Leonardo, the Journal of the International 
Society for the Arts, Sciences and Technology  Leonardo Music 
Journal  Leonardo Electronic 
Almanac: monthly coverage of Internet news and digital media culture  Book Series: 
innovative discourse on art, science and technology topics by 
artists, scientists, researchers and scholars Leonardo Reviews: scholarly reviews of books, exhibitions, CDs, 
journals and conferences  OLATS, 
l'Observatoire Leonardo des Arts et des Technosciences: key works, 
artists, ideas and studies in the field  Leonardo / Activities and Projects  Leonardo / About Us   
 

PIONNIERS ET PRECURSEURS > JEAN-CLAUDE RISSET > LE CATALOGUE DES SONS SYNTHETISES PAR ORDINATEUR
   



Le catalogue de sons synthétisés par ordinateur1


Ce catalogue, effectué dans un but pédagogique à la demande de Max Mathews en 1969, est un outil unique, très diversifié, détaillant l'utilisation de MusicV 2 pour la production de sons de synthèse. De nombreuses techniques de synthèse originales y sont présentées ainsi que des modèles de production de divers sons instrumentaux. Ce catalogue est suffisamment documenté pour permettre la reconstitution des algorithmes et produire les mêmes sons soit en utilisant le même programme, soit dans d'autres environnements. 3

Flûte

L'exemple de la flûte indique comment le contrôle des modulations périodiques et aléatoires de l'amplitude d'un oscillateur permet d'introduire un phrasé dans une suite de notes.

Clarinette

Avec l'exemple de la clarinette, Jean-Claude Risset montre que la synthèse par distorsion non linéaire du signal est une technique qui permet d'exercer un contrôle global sur la richesse spectrale du son. 4

Trompette

L'exemple de la trompette, réalisé par synthèse additive, a ouvert la voie aux techniques de synthèse par règles. Cet exemple a démontré que l'identité d'un timbre dépend beaucoup plus des relations qui lient les différents paramètres de la synthèse entre eux, que des valeurs fixes de ces mêmes paramètres. Les travaux de Jean-Claude Risset ont mis en évidence des caractéristiques importantes du son de la trompette : le spectre est pratiquement harmonique ; l'attaque dure de 20 à 25 ms, les partiels les plus graves étant les plus rapides ; on observe des microfluctuations aléatoires de fréquence ; le spectre comporte un formant situé autour de 1500 Hz ; plus le son est joué fort, plus le spectre s'élargit et s'enrichit en hautes fréquences.

Sons inharmoniques et bruités

Dans son catalogue, Jean-Claude Risset a également exploré le domaine des sons inharmoniques et bruités à travers la synthèse de nombreux sons de cloches et de percussions. Il décrit comment utiliser des bandes de bruit blanc ajoutées à des oscillateurs ou comment produire des spectres inharmoniques à partir d'un oscillateur périodique de fréquence infra-sonique.

Sons paradoxaux

Des sons abstraits sont également présentés dans le catalogue. Grâce à la synthèse de ses sons paradoxaux, Jean-Claude Risset a mis en évidence l'opposition entre hauteur spectrale et hauteur tonale. Il a reproduit les illusions de Shepard, en version continue, avec des sons qui semblent monter vers les aigus indéfiniment mais qui, en fait, restent toujours dans le même registre, et il a synthétisé des séquences qui montent la gamme pour arriver à un point bien plus grave que le point de départ. Il a également réalisé des sons qui paraissent descendre d'un demi-ton lorsque leurs fréquences sont doublées. D'une façon similaire, il a réussi à produire des rythmes qui paraissent ralentir lorsque l'on double leur vitesse.

Harmonies-timbres

Le catalogue se termine par des exemples dans lesquels l'harmonie créée par un accord se prolonge en timbre. Ceci est obtenu en faisant évoluer les notes d'un accord vers les partiels d'un spectre.



1 Le catalogue a été réédité dans "The Historical CD of Digital Sound Synthesis", Wergo 2033-2
2 Music V : le dernier de cinq programmes que Max Mathews a écrit pour créer des sons par ordinateur. D'autres programmes comme Music 360 ou Csound sont des adaptations ou des extensions de ces programmes.
3 Voir par exemple : Gather (John-Phillipp), The Amsterdam Catalogue of Csound Computer Instruments, éd. J.P. Gather, Université de Buffalo, 1995 ou les travaux d'Antonio de Sousa Dias : implémentation des techniques de synthèse de Risset avec Max/MSP (Opcode-Ircam-Cycling74), avec Csound (MIT) et la reconstruction dans Open-Music (Ircam) des subroutines PLF.
4 Voie explorée par la suite par son collaborateur Daniel Arfib au cours de divers travaux de recherche.


© Laurent Pottier & Leonardo/Olats, janvier 2002



Nos rubriques :

 

 

   



[ S'informer ]   [ Recherche ]    [ Commander ]    [ Statistiques ]    [ Accueil ]


Copyright Association Leonardo/OLATS © 1997
pour toute re-publication de cette page, merci de contacter Annick Bureaud <info@olats.org>
pour les problèmes concernant le site, notre webmaster <webmaster@olats.org>
Leonardo is a federally registered trademark of Leonardo/ISAST -
Leonardo est une marque déposée de Leonardo/ISAST, selon la loi fédérale des Etats-Unis d'Amérique.