Leonardo On-Line, the website 
of Leonardo/ISAST  Leonardo, the Journal of the International 
Society for the Arts, Sciences and Technology  Leonardo Music 
Journal  Leonardo Electronic 
Almanac: monthly coverage of Internet news and digital media culture  Book Series: 
innovative discourse on art, science and technology topics by 
artists, scientists, researchers and scholars Leonardo Reviews: scholarly reviews of books, exhibitions, CDs, 
journals and conferences  OLATS, 
l'Observatoire Leonardo des Arts et des Technosciences: key works, 
artists, ideas and studies in the field  Leonardo / Activities and Projects  Leonardo / About Us   

ETUDES ET ESSAIS > ART ET TECHNOLOGIE : LA MONSTRATION
   



ART ET TECHNOLOGIE : LA MONSTRATION

SOMMAIRE



Remerciements

 

Méthodologie

 

INTRODUCTION

 

SECTION I - ART ET MONSTRATION A L'AGE MODERNE 

Introduction : art, societe et monstration 

I - Le musee: lieu originel

A - La naissance de l'art 

B - L'invention du musée 

C - Le principe d'exposition 

II -L'institutionnalisation du musee

A - La naissance d'une discipline : muséologie etmuséographie

1 - Prélever : sélectionner

2 - Conserver : protéger

3 - Montrer : nommer 

B - Architecture, musées et société

1 - Architecture et musées

2 - Les contradictions de la modernité

3 - Musée et société : de la"distinction" 

III- Expositions et musees: auto-reference ou alternative

A - Le musée comme objet d'art

1 - Auto-référence

2 - Les lieux alternatifs où l'auto-promotion de l'art

3 - L'exposition comme intention : les commissairesindépendants 

B - La réconciliation entre l'art, l'institution et lemarché

1 - Les galeries

2 - Les "nouveaux musées", les centres d'art et les FRAC:

nouvelles formes de l'intervention publique

3 - Manifestations internationales : vitrines d'unsystème 

Conclusion

 

SECTION II - LESŒUVRES

I- Nature desŒuvres

A - De l'objet à l'information 

B - La trinité de l'œuvre 

C - Evolutivité et autonomie del'œuvre 

D - L'interactivité 

E - Polysensorialité 

F - La temporalité dans les arts 

G - Multimodalité de l'œuvre 

H - Représentation, métaphore etacte 

II - Les formes de l'artelectronique

A - Œuvre-objet

1 - Œuvres inanimées

2 - "Néo-objets" 

B - Œuvre sur écran

1 - Les œuvres sur écran non-interactives

2 - Les œuvres sur écran interactives 

C - Installations et environnements

1 - Les installations non-interactives

2 - Les installations interactives

3 - Les installations-systèmes deprésentation 

D - Art vivant : spectacles / performances /actions 

E - In situ et de laboratoire

1 - In situ

2 - De laboratoire 

III- La place du public 

IV- Les conditions intrinseques de la monstration

 

SECTION III - LES ESPACES DE LA MONSTRATION 

I- Les lieux de l'art

A - Musées et centres d'art

1 - Le paysage français : analyse de l'enquête

2 - Exemples

3 - Les limites des musées et centres d'art :

conséquences pour la monstration 

B - Galeries, festivals et foires d'artcontemporain 

C - Espace public

1 - Exemples

2 - Les conséquences pour la monstration 

II- Les lieux scientifiques et techniques

A - Musées des sciences et des techniques

1 - Exemple : l'Exploratorium de San Francisco

2 - Les limites et les conséquences pour la monstration 

B - Laboratoires privés et publics

1 - Exemple : le programme PAIR du Xerox PARC

2 - Les limites et les conséquences pour lamonstration 

III- Lieux commerciaux et techniques

A - Foires, salons et conférences professionnels

1 - Exemple : SIGGRAPH

2 - Les manifestations professionnelles : "un espace naturel" pour

l'art électronique ?

3 - Les limites et les conséquences pour la monstration 

B - Entreprises 

C - Cybercafés 

IV- Lieuxdecales

A - Exemples

1 - Realidad Virtual, Madrid, 1995

2 - ISEA, Montréal, 1995 

B - Le lieu décalé comme espaceprivilégié 

V- Les lieux specifiques de l'art electroniques

A - Festivals et manifestationsrégulières

1 - Exemples

2 - Les conséquences pour la monstration 

B - Lieux de création et/ou de monstration

1 - Exemples

2 - Les conséquences pour la monstration 

VI- Les lieux "technologiques"

A - Espace domestique 

B - Cyberespace

1 - L'espace du cyberespace

2 - La création dans l'espace du cyberespace

3 - Le cyberespace est un media

4 - Le cyberespace est un langage

5 - Conséquences pour la monstration 

 

SECTION IV - MONSTRATION PRESENTE ET CONSERVATION

I- Monstrationactuelle

1 - La monstration temporaire

2 - La monstration récurrente

3 - La monstration permanente

4 - Problèmes et perspectives 

II- Laconservation

1 - Problématiques de la conservation

2 - Les problèmes de la conservation de l'artélectronique

3 - Vers de nouveaux modèles de conservation

4 - Conséquences 

 

SECTION V -PUBLICS 

I-Exemples

A - Voyages Virtuels

1 - La manifestation

2 - Les conditions de l'étude

3 - Analyse des résultats

4 - Conclusion 

B - Espaces Interactifs - Europe

1 - La manifestation

2 - Les conditions de l'étude

3 - Analyse des résultats

4 - Conclusion 

II - Quel(s) public(s)?

A - Les différents types de publics 

B - Comportements et attitudes 

III-Acculturation/formation

A - Culture populaire et culture savante 

B - De nouvelles compétences : savoir "lire et écrire" 

IV- Mondialisation du public 

V- Consequences pour la monstration

 

SECTION VI - SYNTHESE ET PERSPECTIVES 

I- Nouvelles conditions de la monstration

A - Intellectuelles 

B - Matérielles 

C - Le statut de l'artiste 

II- Consequences et evolution

A - Les différentes positions et attitudes

1 - La position "sécessionniste" : la rupture avec lemodèle de l'art classique

2 - La position "évolutionniste" : continuité ausein de l'art classique

3 - La position "réservée" : voir au cas parcas 

B - L'art et le contexte social

1 - Identification et distanciation

2 - La validation culturelle 

C - Les nouveaux paramètres

1 - Mise à disposition aux publics

2 - La conservation 

D - Quels modèles pour l'art électronique?

1 - Médiathèque

2 - Le modèle muséal revisité : entrearchéologie et civilisation

3 - Cellule d'expérimentation culturelle 

Conclusion

 

CONCLUSION ET PROPOSITIONS

 

BIBLIOGRAPHIE

A - Générale

B - Spécialisée

   



[ S'informer ]   [ Recherche ]    [ Commander ]    [ Statistiques ]


Copyright Association Leonardo/OLATS © 1997
pour toute re-publication de cette page, merci de contacter Annick Bureaud <info@olats.org>
pour les problèmes concernant le site, notre webmaster <webmaster@olats.org>
Leonardo is a federally registered trademark of Leonardo/ISAST -
Leonardo est une marque déposée de Leonardo/ISAST, selon la loi fédérale des Etats-Unis d'Amérique.