Leonardo On-Line, the website 
of Leonardo/ISAST  Leonardo, the Journal of the International 
Society for the Arts, Sciences and Technology  Leonardo Music 
Journal  Leonardo Electronic 
Almanac: monthly coverage of Internet news and digital media culture  Book Series: 
innovative discourse on art, science and technology topics by 
artists, scientists, researchers and scholars Leonardo Reviews: scholarly reviews of books, exhibitions, CDs, 
journals and conferences  OLATS, 
l'Observatoire Leonardo des Arts et des Technosciences: key works, 
artists, ideas and studies in the field  Leonardo / Activities and Projects  Leonardo / About Us   
 

ETUDES ET ESSAIS > LES BASIQUES > LA LITTERATURE NUMERIQUE > PHILIPPE BOOTZ
   
< - Sommaire - >   

  
 

Philippe Bootz






Philippe Bootz, né en 1957 est l'un des plus anciens auteurs en littérature numérique française. Sa découverte de la programmation à 18 ans l'amène à concevoir en 1977 une première forme de littérature programmée, la poésie matricielle, qui sera portée sur ordinateur l'année suivante. Cette poésie générative et interactive prend d'emblée une orientation distincte des grands courants que sont l'hypertexte et la combinatoire oulipienne et orientera toute l'activité créative qui suivra. La transposition informatique de la poésie matricielle s'avère peu satisfaisante et l'auteur se tourne vers un langage pluricode qui mixe mots, lumières et couleurs dans des poèmes-livres objets ou des installations avec laser. Ce n'est qu'en 1985, par le biais de la télématique, que l'auteur revient à la poésie numérique. Il fonde alors en 1988 avec Tibor Papp le groupe L.A.I.R.E et publie la revue alire qui s'avère la plus ancienne revue informatique à avoir publié des générateurs poétiques. Les auteurs de la revue créeront peu à peu une véritable esthétique singulière qui s'impose aujourd'hui en poésie numérique sur la scène internationale et dont les maîtres mots sont animation syntaxique, esthétique de la frustration. Toute la démarche de Philipe Bootz, à travers cette esthétique, questionne les rôles et limitations des opérations de lecture et d'écriture. Les principales étapes en sont : la première animation syntaxique en 1988, la première version de la génération adaptative en 1994, le premier poème à lecture unique en 1996, les premiers essais d'une écriture temporelle en 2000 qui ouvre la voie sur un développement esthétique de l'activité de programmation qui l'amènera à fonder le collectif Transitoire Observable en 2003 avec Tibor Papp et Alexandre Gherban.

Philippe Bootz est agrégé de physique (1981), docteur en physique de l'université Lille 1 (1985), docteur en communication de l'université Paris 8 (2001), Maître de Conférences à Paris 8, chercheur au laboratoire Paragraphe, éditeur de la revue alire depuis 1989 au sein de l'association MOTS-VOIR. Il est également associé à plusieurs autres laboratoires universitaires et membre du MIM (laboratoire de Musique Informatique de Marseille). Ses œuvres sont publiées dans alire, DOC(K)S et dans la plupart des anthologies internationales. Il est l'auteur de nombreux articles sur la littérature numérique.



© Leonardo/Olats & Philippe Bootz, décembre 2006
   



[ S'informer ]   [ Recherche ]    [ Commander ]    [ Statistiques ]    [ Accueil ]


Copyright Association Leonardo/OLATS © 1997
pour toute re-publication de cette page, merci de contacter Annick Bureaud <info@olats.org>
pour les problèmes concernant le site, notre webmaster <webmaster@olats.org>
Leonardo is a federally registered trademark of Leonardo/ISAST -
Leonardo est une marque déposée de Leonardo/ISAST, selon la loi fédérale des Etats-Unis d'Amérique.